ALAIN GOFFIN 

Né en 1956 à Bruxelles, Alain Goffin est issu de l'Atelier R de bandes dessinées à l'Ecole Saint Luc de Bruxelles (1975-1979). Son style de dessin s'inscrit résolument dans la lignée de l'école de la ligne claire.

Contemporain de François Schuiten et fidèle ami, Alain Goffin participe avec lui au Neuvième Rêve (1979) ainsi qu'avec Claude Renard, Benoît Sokal, Berthet... Il publie ses premières planches dans le mensuel de bandes dessinées (À SUIVRE) dès le numéro un (1980). Avec François Rivière, il crée le personnage de Thierry Laudacieux, boy scout bruxellois. Ils publieront deux albums aux éditions Casterman : LE RESEAU MADOU (1982) et LA MINE DE L'ETOILE (1984). Il entame une nouvelle collaboration avec Benoît Peeters et François Schuiten comme scénaristes et dessine PLAGIAT! (Editions Les Humanoïdes Associés, 1989). Cet album a été couronné par le très convoité Prix RTL 1990 de la bande dessinée. Vient ensuite, sur un scénario haletant de Benoît Peeters, LE THEOREME DE MORCOM (Editions Les Humanoïdes Associés, 1992). Benoît Peeters et Alain Goffin signent ensuite un roman illustré pour adolescents LE SIGNE DE LUCIFER (Editions Nathan, 1990) qui obtint le prix Lecture Publique de la Communauté Française de Belgique. Avec RETOUR À LA RAPÉE (Editions Arboris, 1993), Alain Goffin signait pour la première fois le texte et les illustrations. En 1997, il a publié aux Éditions Dargaud, en tant qu'auteur complet au scénario et au dessin, un nouvel album de bandes dessinées NORTHREED PROJECT.

Depuis une trentaine d'années, Alain Goffin enseigne l'image narrative (bandes dessinées/illustration) ainsi que la communication visuelle graphique à l'Ecole de Recherche Graphique (ERG) à Bruxelles. Parallèlement à sa carrière d'auteur il crée à Bruxelles, en 1990, un Studio de communication visuelle, le Studio Goffin, où il réalise des campagnes de communication visuelle.

Résultats 1 - 6 sur 6.
Résultats 1 - 6 sur 6.